Histoire

On raconte qu'à la fin de la période glaciaire, un groupe de personnes voyagea vers l'Est, où le soleil se levait le matin. Ces gens recherchaient une source de chaleur et de force vitale. Ils pensaient que c'était le soleil qui le leurs apporterait. Ils aspiraient à une forte énergie solaire et ont commencé à pratiquer des exercices intuitivement(the Way or Receiving Bark). Dans le soleil silencieux, ils ont ajusté le corps et ont humblement essayé, en changeant continuellement de positions, de recevoir de l'énergie dans toutes les parties du corps. Cette pratique d'absorption de l'énergie solaire s'est ensuite développée dans le système d'exercice du SunDo.

Il est pensé que le système Sundo était pleinement développé au Néolithique et faisait alors partie du système éducatif jusqu'à ce qu'il soit transféré aux tribus des montagnes. 

Dans les temps anciens en Corée, ceux qui aspiraient à devenir des chamans ou augmenter leur spiritualite dans les montagnes sont partis pour acquérir la capacité de communiquer avec le ciel. Le ciel, la lune et les étoiles ont été révélés comme la force vitale présente dans toutes les entités vivantes. On pensait que les humains pourraient s'approcher plus facilement du Ciel (l'univers, les étoiles, le soleil) dans les montagnes. La pratique était naturellement centrée sur la respiration car l'air était la connexion entre le ciel, la terre et les êtres humains. Ils ont alors essayé de respirer plus d'air et de respirer harmonieusement. Lentement, ils ont appris à respirer à travers la peau, à faire circuler le qi inhalé, puis à atteindre l'illumination. 

Ces enseignements ont été transmis oralement à ceux qui étaient mentalement et physiquement préparés.

Le Sundo était une des raisons de l'épanouissement de la partie nord-est de l'Asie, où vivaient les anciens peuples de Corée. Par la suite, le bouddhisme et d'autres religions ont acquis une position dominante en Corée. À cette époque ancienne, tous les éminents rois, érudits, politiciens et guerriers ont été élevés pour pratiquer le sundo. Au fil du temps, le sundo a perdu de sa popularité parce que la pratique du Sundo etait jugée trop exigeante pour le développement de l'ame et de l'esprit.

Les enseignants ont ensuite ramené la pratique du Sundo dans les montagne avec les élèves restants afin de maintenir la continuité du système Sundo. 

En 1967, apres 20 ans d'entrainements intenses, Maitre Chung San (image ci-dessous) est descendu de la montagne avec la pratique du Sundo. Après des centaines d'années de pratique isolée, les maîtres de la montagne ont décidé qu'il était temps de partager les secrets du Sundo avec les peuples du monde moderne.